Le No Make-Up: top de l’hypocrisie ?

Voilà 1an qu’Alicia Keys a décidé de faire trembler la toile avec son no make-up. À sa suite, Adèle, Zendaya et tant d’autres ont décidé de s’afficher le visage à nu. Le mouvement véhiculé derrière prône la beauté au naturel, le refus du chimique et tant d’autres belles idées.

Mais arrivé à un moment, on se demande si ce placardage ne devient pas aussi mensonger que le fait de se maquiller tous les matins.

Pourquoi le No Make-Up ?

Si l’on s’intéresse à cette idéologie en elle-même, c’est sûrement la meilleure décision qu’une femme puisse prendre.

S’assumer comme on est et dire non au superflus (qui de surcroît nous étouffe la peau) a du bon. L’estime de soi est boostée, on peut enfin s’occuper de nous pour de vrai, alors que demander de plus ? Dans cette fausse tendance actuelle du cosmétique bio (qui disons le, reste donc du cosmétique), c’est une bonne porte de sortie.

Pour être honnête avec vous chers lecteurs, j’étais à deux doigts de céder. A deux doigts de me saisir de mes nombreux fonds de teint et palettes puis de tout balancer. J’étais prête à m’afficher au grand jour, à envoyer bouler les codes de ma “belle société” qui ne me trouve potable qu’après 1h devant le miroir.

Je me suis donc levée ce matin la, remplie de bonnes intentions. Avec l’envie de rejoindre ce super No Make-Up.

Mais une fois habillée, coiffée et chaussée, j’ai fait face au miroir. Et je n’ai rien vu de similaire a toutes ces stars sur leurs tapis rouges. Pas de teint rayonnant, pas de yeux brillants, pas de peaux de bébé, rien de tout ca.

À lire: 6 choses à faire avant fin 2017

Qu’en penser réellement ?

A cet instant j’ai compris que c’était une nouvelle grosse blague.

Comme les Illuminati et bien d’autres lubies, il n’y avait donc pas de fond. Juste un but: faire du bruit et de l’argent.

Le moyen était bien trouvé pour certaines de ces femmes de faire parler d’elles après une longue période d’absence. Quoi de mieux que de faire croire au commun des mortels que elles, celles qui tutoient les étoiles veulent redevenir “basiques” ?

Je ne suis pas sponsorisée par les plus grandes marques de cosmétiques afin de prendre continuellement soin de ma peau contrairement à elles.

J’ai encore moins leurs revenues pour me permettre des semaines de thalasso ou des peelings à 1500€ ainsi que des “vampire facial” comme Kim Kardashian. Alors en quoi suis je susceptible de vouloir assumer ce qu’elles tentent en fin de cacher ?

Une fois le maquillage jeté, elles se sont alors rués sur des soins en tous genres. Mais n’est ce pas là toute l’ironie ? Elles quittaient la contrainte et les diktats de l’industrie de la beauté pour s’en imposer des nouveaux afin de nous faire croire qu’elles sont ainsi au naturel.

“I woke up like this” ? Très peu pour ce mouvement baigné de mensonge.

 

J’ai donc fini par dire oui à ma superficialité, oui a mes fausses taches de rousseurs, oui a mes faux cils, parce que assumer de ne pas s’aimer, c’est ce que j’ai décidé de montrer.

Dairing Tia

Suivre:

13 Commentaires

  1. 29 novembre 2017 / 12 h 15 min

    Personnellement, je n’ai jamais voulu y céder ! Je n’ai aucun soucis à ne pas porter de maquillage, je le fais très souvent mais j’aime tellement me magnifier. C’est un réel plaisir, je ne le vis pas comme une contrainte ou un diktat. Je fais ce que je veux quand je veux.
    C’est un très bel article en tous cas ! La beauté des femmes s’exprime surtout par leur liberté à choisir ! (ou non de se maquiller haha)

    • dairingtia
      30 novembre 2017 / 21 h 38 min

      Exactement ma jolie !
      Parce qu’entre les diktats du “maquillez vous pour être belle en société” et juste après “le naturel y’ rien de tel”, merci mais non merci !

  2. 29 novembre 2017 / 23 h 27 min

    Je suis du même avis que toi. J’avais penser pareil : à stopper un peu et faire attention à ma peau. Mais non.
    Puis le plus drôle c’est les filles qui on tenter l’effet de mode no make up en criant sous les toits quel ne voulais plus se maquiller à outrance et 2 mois après tout et redevenu comme avant ^^
    Ton article est top j’aime beaucoup

    • dairingtia
      30 novembre 2017 / 21 h 39 min

      C’est également ce qui m’a faite rire haha, on a vu un brusque retour vers les pinceaux et là étrangement ça ne fanfaronnait plus du tout !

      Merci du compliment ma belle !

  3. 30 novembre 2017 / 10 h 15 min

    Je suis de celle qui se maquille une fois tous les 6 mois parce que déjà, je ne sais pas me maquiller (et des fois ça me prends trop de temps et je suis déjà soûlée à l’idee de commencer) et de deux parce que je n’ai aucun problème à m’assumer sans, je me préfère sans à vrai dire. Après de temps en temps c’est pas mal. Alors je me retrouve plus dans le « No Make up » . Après je te rejoins complètement concernant les stars qui prônent ce nouveau mouvement. Au final, elle ne se maquille plus mais elle font autre chose de leur visage qui est pratiquement pareil. C’est hypocrite je plussoie 😉

    • dairingtia
      30 novembre 2017 / 21 h 42 min

      Je comprends tout à fait ces filles qui se maquillent très peu honey. Surtout que pour le coup, vu ta qualité de peau je t’aurai balayé si tu la couvrais tout le temps haha !
      Mais voilà comme tu l’as dit, c’est le mensonge ambiant qui est devenu épuisant

  4. 30 novembre 2017 / 12 h 51 min

    Perso, je me maquille rarement ( on dirait pas mais c’est vrai lol ) j’essaie de laisser ma peau respirer un max 😀

    • dairingtia
      30 novembre 2017 / 21 h 43 min

      Excepté ton rouge à lèvres rouge souvent darling je ne pense pas avoir vu de photos de toi avec beaucoup de make-up haha donc je veux bien te croire !

  5. 30 novembre 2017 / 13 h 54 min

    Je suis mais on ne peut plus d’accord avec toi pour le coup ! C’est beaucoup plus facile d’arborer le no make up look quand on a les moyens de le substituer par des soins et thérapies annexes.

    Et puis le make up nous sublime tellement que ce serait dommage de l’abandonner 😉

  6. 1 décembre 2017 / 8 h 13 min

    SUPER article avec pleins de bonne veritee je disais pareil c’est facile pour elle car elles peuvent se permettre des soins de luxe… En revanche je m’aime avec ou sans maquillage car merci maman j’ai toujours eu des produits pour ma peau et je bois de l’eau comme si c’etait du jus de pomme alors que je fume (moins mais toujours) donc c’est possible quand meme meme avec des petits budgets mais ca reviendrait au meme passé 1h a faire des soins et passé 1h a se maquiller donc ouais c’est du mytho et un coup de pub pour elle mdrr

  7. 3 décembre 2017 / 18 h 27 min

    Aaaaammmmmen ! En plus Alicia Keys continue à se maquiller –” . En tant que femme on a le choix entre ne pas se maquiller et se maquiller. On a pas le droit d’imposer aux autres qu’un système est meilleur. Personne n’a leur budget pour s’acheter les meilleurs soins pour avoir une peau impeccable même la génétique, le mode de vie, l’endroit où l’on vit peut rentrer en compte en matière de qualité de la peau.

    Noémie xx

  8. 4 décembre 2017 / 13 h 05 min

    C’est bien d’en parler car beaucoup ne comprennent pas que les stars ont les meilleurs médecins pour s’occuper de leurs apparences. J’adoore le makeup et je l’assume xx

  9. 8 décembre 2017 / 19 h 27 min

    Hello,

    J’ai beaucoup aimé le message général de ton article : effectivement on a souvent droit à des mouvements qui soit-disant changent les mentalités en remettant les vraies valeurs au centre alors que parfois ça peut sembler n’être qu’une nouvelle dictature de ce qu’il est de bon ton de penser ou de faire. C’est fatiguant et tout autant contraignant.

    A chacun son équilibre après tout.

    Ta conclusion est un peu triste par contre. C’est courageux de ta part de dire que tu as décidé d’assumer le fait que tu ne t’aimes pas. Et ça me donne envie de creuser pour savoir pourquoi tu ressens ça à ton égard.
    Pouvoir jouer et se transformer à travers l’usage du maquillage c’est top, mais en avoir besoin pour être mieux à ses propres yeux, c’est dangereux. Tu es belle sans, parce que tu es toi. Je crois que c’est le message de base d’Alicia Keys, et c’est ce qu’il faut retenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string LjaQui to the field below: