Où manger à Istanbul ?

Où manger à Istanbul a été la première question que je me suis posée avant même d’y avoir atterri ! Aujourd’hui, je vous donne tous mes bons plans sur cette magnifique ville.

Durant le mois d’avril, avec mon chéri, nous nous sommes rendus à Istanbul, la magnifique capitale de la Turquie. C’est sur un coup de tête que j’ai préparé cette destination surprise. Aucun de nous deux ne savait à quoi s’attendre.
Comme vous le savez déjà, la nourriture a son importance dans notre vie de foodies. Excepté le fameux kebab, je n’avais pas encore eu l’occasion de goûter de spécialités turques. Donc nous avons fait notre baptême culinaire à deux.

À lire aussi : Où manger à Londres ? 

ou-manger-a-istanbul

 

  • Un jus pour le petit-déjeuner

Avec notre hôtel (Ilkbal Deluxe que je vous recommande), nous avions le petit-déjeuner compris. Mais malgré tout, en sortant le premier jour, nous avons croisé le bar à jus d’un vendeur au milieu de la rue. Il prépare des jus frais sous vos yeux, et il y a assez de recettes pour satisfaire tout le monde ! C’est vite devenu notre routine matinale. Entre 4 et 8 liras par verre (donc entre 0,7 et 1,4€) c’est juste donné !
Indépendamment du lieu de la ville, vous en trouverez toujours des moins chers que d’autres. Mais au moins, les fruits sont frais et la qualité au rendez-vous.

 

ou-manger-a-istanbul

 

  • Balik ekmek et döner

En se promenant sur les bords du Bosphore à la sortie du Grand Bazaar, nos nez ont commencé à sauter de joie. Les odeurs de viande et poisson grillés devenaient de plus en plus présentes. On a alors décidé de manger tout en s’asseyant au bord de l’eau. (Le rêve quoi).

 

ou-manger-a-istanbul

Auprès du même marchand, nous avons trouvé des döner au poulet ainsi que des balik ekmek au poisson. Les deux sont donc des sandwichs que l’on garnit dans une sorte de grosse baguette. Ils coûtent environ 60 centimes chacun, et ils nourrissent comme il faut ! Les marchands ont été gentils et nous ont alors offert un verre d’ayran. C’est une sorte de yaourt caillé acide fortement apprécié en Turquie.

 

ou-manger-a-istanbul

 

  • Kumpir

Avant même de me demander où manger à Istanbul, j’avais déjà entendu parler des kumpirs.
Ce sont donc des grosses pommes de terre que l’on cuit au four. Une fois prête, on la fend en deux, et l’on mélange du beurre, du sel et du fromage à sa chair. Par la suite, le client décide alors de quels viandes et légumes il veut y ajouter, et tadaaa ! Ça a l’air complètement fou expliqué ainsi, mais j’ai vraiment apprécié la découverte ! Comptez environ l’équivalent de 2 à 3€ par kumpir.

 

ou-manger-a-istanbul

 

  • Pide

Dans la liste des INCONTOURNABLES quand on se demande où manger à Istanbul, le pide vient parmi les réponses !
C’est l‘adaptation turque de la pizza qui a une forme ovale. Comme toute pizza, elle peut être garnie de légumes et/ou viande, et/ou fromage. Ici, la mienne était donc à un fromage turc et salami turc. Elle a coûté approximativement 4€, et c’était un délice qui me manque vraiment !

 

ou-manger-a-istanbul

 

  • Simit

Le jour de notre excursion à la Basilique Sainte-Sophie (Hagia Sofya), la chaleur nous a donné envie de nous asseoir à l’ombre. À côté de nous, un petit marchand ambulant vendait des petits snacks et nous avons alors craqué. Je me suis pris un simit (on pourrait dire que c’est un bagel au sésame à la turque). Et mon chéri a pris ce petit roulé au chocolat dont j’ai oublié le nom.

 

ou-manger-a-istanbul

Mon simit était super bon, et à ma grande surprise, il était garni d’un fromage blanc délicieux. Quant au gâteau de mon amoureux, il était lui aussi bon, mais très sec… Donc prévoyez de quoi boire à côté pour le savourer entièrement. Comptez aux alentours de 30 centimes par snack.

RESTAURANTS

  • Hasanpasa Konagi

Ce restaurant de folie était situé à quelques minutes à pieds de notre hôtel. Nous étions passés devant à plusieurs reprises sans regarder. Le dernier soir, nous avions aucune inspiration pour le dîner, et nous y sommes donc allés sur un coup de tête. 
Et sur place : la surprise était totale ! Le lieu est tout simplement beau et immense. Il dispose de grands espaces comme tous les restaurants habituels, mais aussi de petits salons privés que vous pouvez réserver entre amis. Parfait pour un anniversaire ou juste pour regarder un match de foot.

 

ou-manger-a-istanbul

Le personnel a été génial avec nous, et dès notre arrivée, on nous a apporté un plateau de fruits. Nous ne connaissions pas beaucoup d’entre eux, et que j’espère retrouver un jour ! Vu que l’on manque d’imagination, nous avons tous les deux craqué pour le même plat : une pièce de boeuf grillée avec une sauce au poivre ainsi que des légumes et frites. Si je vous dis que même la jardinière de légumes était délicieuse, imaginez juste le reste ! La viande était tout bonnement à tomber par terre ! Et les frites avaient été saupoudrées d’un condiment que je trouverai un jour, car il change TOUT.

 

ou-manger-a-istanbul

Pour le dessert, monsieur a craqué pour un gros tiramisu, et pour moi, ce fût une boule de glace que l’on a faite frire. Sachez que la glace turque est elle aussi à découvrir. Elle est composée de lait, crème, mastic et farine d’orchidée, ce qui lui donne une consistance un peu élastique et une durée de vie plus importante que nos glaces.
Après le dessert, nous avons repris des cocktails et pour vivre l’expérience jusqu’au bout, on a même commandé des chichas pour fêter ça. Que dire à Hasanpasa Konagi à part BRAVO ?!

  • N Terrace

Alors que le voyage était déjà une surprise en lui-même, je voulais éblouir mon amoureux avec cette réservation auprès de N Terrace.
Après beaucoup de recherches sur où manger à Istanbul, j’ai compris que ce lieu faisait partie des places to be de la capitale. Il est situé pile entre la Mosquée Bleue et la Basilique Sainte-Sophie, ce qui donne un panorama de folie en journée comme en soirée grâce à son rooftop.

 

ou-manger-a-istanbul

Entre hummus turc, beignet, viande köfte et café turc (offert par la maison), nous avons passé un moment d’ex-cep-tion. Pour entrée, plat (monsieur en a pris deux à lui seul), dessert, cocktail et café, nous en avons eu pour environ 25€, alors autant dire qu’à notre prochaine visite sur Istanbul, nous reviendrons !

 

ou-manger-a-istanbul

 

 

Voilà pour mon food tour d’Istanbul ! Comme vous l’avez vu, je conseille beaucoup de street food parce que ça vaut le détour, donc soyez aventureux !

Suivre:

4 Commentaires

  1. 28 mai 2018 / 19 h 59 min

    Merci pour ce beau partage 🙂 On voit rarement des articles sur la Turquie et pourtant y’a pleins de belles choses à voir.
    Je me permet juste de te corriger, la capitale de la Turquie est Ankara, pas Istanbul 😉 Beaucoup de monde pensent que c’est Istanbul et ça surprend toujours lorsque je les corrige haha (je suis moi même d’origine turc, du coup t’inquiète pas je te raconte pas de bêtises ;))
    Bisous ma belle.

    • dairingtia
      Auteur
      12 juin 2018 / 13 h 16 min

      Eh bah punaise ! C’est à 23 ans que j’apprends ENFIN la capitale turque haha ! Merci ma jolie !

      xoxo

  2. Lisa
    4 juin 2018 / 18 h 50 min

    Waow ! Ca donne envie d’y être !

    • dairingtia
      Auteur
      12 juin 2018 / 13 h 14 min

      N’est-ce pas ! C’est idyllique comme lieu

      xoxo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.